Municipales 2014

CROIX-ROUSSE

et-vous

Pour vous réconcilier avec la politique

Nous serons des élus bénévoles, accessibles, responsables. Nous construirons avec vous et vos compétences la Croix-Rousse de demain.

« C’est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble »
Montaigne

Changeons notre manière de penser

et d’agir

La société politique contemporaine, une machine à désespérer les hommes.
Albert Camus,
+ d'Efficacité et + de Budget

Le système politique actuel crée de l’incompétence à tous les niveaux de la décision politique. Les professionnels, hommes et femmes politiques, se consacrent à leur carrière, être élu et réélu la fois suivante plutôt qu’aux idées qui servent l’intérêt général. Les politiciens, de droite, du centre ou de gauche, ne sont jamais récompensés par leurs compétences, ce qui engendre l’absurdité et l’inefficacité du gouvernement local et national aujourd’hui. Les décisions qu’ils prennent sont aussi influencées par le jeu des partis et ne répondent pas aux besoin des citoyens qu’ils représentent. « Croix-Rousse » est une liste constituée par des habitants du quartier qui ont décidé de ne pas être des salariés de la politique, mais de répondre à l’appellation de « bénévoles », des élus de bonne volonté qui organisent sur leur temps disponible la bonne marche des services du territoire.

Cet engagement de bénévolat permettra une économie réelle d’un million d’euros qui seront redistribués pour les projets qui aideront concrètement le quartier à se développer. Il traduit aussi un choix de transparence dans la gestion de l’argent public. Un choix d’indépendance et d’efficacité, basé sur les expertises de chacun et la recherche de l’intelligence collective.

Une vraie participation des Croix-Roussiens

Les meilleures idées sociales et politiques récentes viennent du terrain, d’expériences locales qui montrent que les citoyens sont prêts pour répondre aux défis du monde et du collectif. Le niveau d’éducation de chacun a vraiment augmenté ces derniers décennies et les professionnels de la politique continuent d’ignorer les conseils et les compétences de ceux et celles qui sont plongés dans la vie locale. Des citoyens, des habitants d’un territoire, qui ont une vision réelle du quotidien et qui ne sont pas déconnectés de l’activité économique, culturelle et technologique comme le sont les politiciens aujourd’hui. Ce sont eux qui prennent de vraies initiatives, qui font de la politique sans le savoir et il faut leur proposer un système de gestion de l’arrondissement qui les fasse vraiment participer à la décision locale. La technologie nous permet désormais de mobiliser les citoyens sans passer par les partis politiques ou les médias et de défendre des idées qui sortent du système tel qu’il a été pensé jusqu’à maintenant. Participer à la vie collective devient une possibilité concrète pour tous, voilà ce que nous enseigne la culture numérique.

Nous proposons de penser la ville comme une plate-forme collaborative, où chacun quel que soit son âge et sa situation peut prendre part à la gestion du territoire qu’il habite. En intégrant la liste « Croix-Rousse », les citoyens font valider leurs compétences professionnelles dans des domaines variés (santé, éducation, gestion, culture, écologie, numérique…). Ils entrent directement dans la mise en oeuvre de la politique sur le territoire.

Retrouvez le goût du vote et de l'engagement

La défiance envers le personnel politique n’a jamais été aussi forte et continue de grandir depuis quelques années, quel que soit le parti au pouvoir. Nous pensons qu’il faut détourner les motivations individuelles liées au gouvernement d’une ville, d’un

arrondissement et à la puissance qu’il fait ressentir de fait, pour les amener au niveau de l’intérêt collectif et de l’action de groupe. Le temps manque à beaucoup pour s’engager en politique. Les débats médiatiques ou partisans ne rendent pas justice à la force de l’engagement politique qui se veut avant tout comme un besoin de considérer l’autre et la vie en commun comme des priorités et un travail à partager entre ceux dont c’est la spécialité et ceux qui font partie de la collectivité. Le système politique actuel a exclu le simple citoyen de son fonctionnement en dehors de l’élection. Si chacun pouvait avoir la main, un réel pouvoir de participation au sein des instances politiques les plus élevées, européennes par exemple, la vie démocratique en serait changée à jamais. Le local peut contribuer au national, les allers-retours entre les différents niveaux doivent être privilégiés aussi pour permettre à tous de vivre ensemble sans heurts et avec intelligence, dialogue, échanges qui servent le plus grand nombre.